Pas de TVA pour le développement d’un site web en Algérie

D’après l’article 32, LFC 2010 (Journal officiel)

En Algérie et jusqu’en 2022, tous ce qui concerne l’hébergement ou le développement d’un site internet est exonéré de TVA dans la facture que le prestataire fourni au client.

Cette démarche est un plus pour pousser les entreprises publiques et les société privées à investir dans des sites web (surtout le nom de domaine .dz) afin d’enrichir le web algérien.

En plus, une taxe a 19% (anciennement 17%) est un peut élevée pour un pays émergent.

Durant la commande, au stade de la prise de décision, le client a généralement un choix entre un site statique de quelques pages pour quelques dizaines de milliers de dinars algériens et un site dynamique plutôt poussé. Et l’exonération de la TVA peut jouer un rôle important pour le choix d’un site coûteux, sans devoir payer 19% de plus.

Pour un site de 150.000 DA HT, le client économisera 28.500 DA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *